Pratique sportive

Pratique sportive


Qu’est-ce que la mort subite du sportif ?

Publié par Admin sur 15 Juillet 2011, 16:26pm

Catégories : #Santé

La mort subite du sportif tue tous les ans de nombreuses personnes en France au cours de leurs activités physiques. Vous en avez entendu parler, vous ne savez pas de quoi il s’agit et vous aimeriez comprendre. Face à la méconnaissance de ce phénomène, nous allons expliquer simplement le fonctionnement normal du cœur et les mécanismes d’un tel accident.

 

La pompe cardiaque

Comme vous le savez peut être, le cœur est une sorte de double pompe. La première, à gauche, à pour but d’amener le sang oxygéné aux organes comme les muscles et la seconde, à droite, ramène le sang appauvri pour qu’il soit ré-oxygéné au niveau des poumons.

Au cours de l’activité physique, le besoin des muscles en oxygène et en énergie oblige le cœur à battre plus fort et plus vite et la respiration à augmenter en rythme est en profondeur.

Pour cela, des hormones comme l’adrénaline stimulent le système nerveux du cœur provoquant une fréquence cardiaque plus élevée.

Le muscle cardiaque

Le cœur est aussi un muscle spécifique qui contrairement aux muscles squelettiques (qui permettent le mouvement) n’a pas besoin d’être commandé volontairement et qui dispose de sa propre organisation nerveuse.

Par contre, comme pour les muscles squelettiques, il peut avoir des crampes. Pour lui, on appelle cela : infarctus d’effort.

Les crampes apparaissent sur un muscle fatigué et en manque d’oxygène. Pour le cœur, le manque d’oxygène est provoqué par l’obstruction d’un vaisseau sanguin.

Pourquoi cela apparait chez le sportif ?

Au cours de la pratique sportive, le cœur bat plus vite, plus fort et les besoins propres du cœur en oxygène sont plus importants.

Dans seulement 14% des cas, la personne en réchappe et cet accident foudroie environ 1 personne sur 10000 par an au cours d’un exercice physique.

Les risques sont multipliés par 5 si vous pratiquez régulièrement et par 56 si vous pratiquez occasionnellement.

Ainsi, paradoxalement, pour diminuer les risques de mort subite du sportif, il faut faire du sport régulièrement et avoir une bonne hygiène de vie.

 

Source : Cascua S.  Le sport est-il bon pour la santé. Editions Odile Jacob. 2008

Commenter cet article