Pratique sportive

Pratique sportive


Qu’est-ce que la mort subite du sportif ? Les bonnes pratiques

Publié par Admin sur 19 Juillet 2011, 12:13pm

Catégories : #Santé

Dernier volet concernant la mort subite du sportif (voir les volets 1 et 2). Celui-ci est destiné à vous montrer qu’il est possible d’éviter la mort subite en ayant une bonne pratique sportive et une bonne hygiène de vie. Pour cela, nous allons vous donner les règles de base pour une bonne pratique avant de détailler les bienfaits de certains sports.

 

Les règles de base

Comme nous avons vu dans l’article qui concernait les facteurs favorisant l’apparition de la mort subite du sportif, le changement de rythme n’est pas bon pour le cœur.

Pour votre santé, privilégiez donc des activités régulières.

Ensuite, vous vous demandez surement pendant quelle durée et à quelle intensité doivent être réalisées vos séances d’entraînement.

L’idéal est que vous pratiquiez de 30 minutes à 1 heure, 3 fois par semaine. Au niveau de l’intensité, sachez doser de manière à être à la limite de l’essoufflement. En fait, vous ne devez pas être capable de parler ou seulement de dire quelques mots.

Les sports d’endurance

Vous avez compris que ces sports sont les plus conseillés. En effet, la marche, la course à pied, la natation ou le cyclisme sont des activités régulières que vous pouvez exercer pendant un temps assez long sans changer de rythme.

Pour la marche, la course à pied ou le cyclisme, vous pouvez le faire à l’extérieur ou à l’intérieur sur un tapis roulant ou sur un vélo d’appartement.

Ne vous lancez pas dans des compétitions effrénées avec vos amis car l’adrénaline va venir exciter votre cœur et ce comportement entrainera des changements de rythme et une intensité trop élevée.

La musculation et le fitness

Ces sports peuvent être adaptés à un entraînement du cœur mais il faut être prudent au niveau de l’intensité.

En effet, la musculation favorise l’élévation de la pression sanguine dans les vaisseaux sanguins. Le cœur doit propulser le sang dans les muscles en un temps rapide.

Si vous n’avez pas pratiqué depuis longtemps et que vous êtes un cas à risque, vous pouvez vous servir de ces propriétés mais à petite dose pour entraîner le cœur.

Ainsi, choisissez plutôt une intensité faible de 30 à 50%. Pour connaitre cette intensité, il suffit de trouver la charge avec laquelle vous pouvez réaliser un grand nombre de répétitions soit plus de 20.

Ainsi, vous entraînerez vos muscles et votre cœur. Vous devenez plus fort et plus endurant.

Pour les pratiques de fitness, vous devez privilégier des spécialités à intensité modérée. Evitez le step qui sollicite trop intensément le cœur. Préférez des gymnastiques douces.

Les sports de confrontation

Dans ce groupe, il faut distinguer les sports collectifs comme le football, le basketball ou le rugby et les sports individuels comme le tennis ou le badminton.

Ces sports ne sont particulièrement pas conseillés. En effet, ils ont l’avantage d’être ludiques mais l’inconvénient de favoriser les changements de rythme mauvais pour le cœur et la compétition entre amis peut vous être fatal.

D’ailleurs, bon nombre des morts subites du sportif sont recensées parmi les pratiquants de ces sports qui peuvent être particulièrement intenses pour votre système cardio-vasculaire.

Ils sont donc à éviter ou alors à adapter en faisant de simples échanges de balles, par exemple.


Source :

Cascua S.  Le sport est-il bon pour la santé. Editions Odile Jacob. 2008 

Commenter cet article