Pratique sportive

Pratique sportive


Qu’est-ce que la VMA ?

Publié par Admin sur 14 Juillet 2011, 16:07pm

Catégories : #Course à pied

Vous avez entendu parler du terme de VMA mais vous ne savez pas ce que cela signifie et vous êtes à la recherche de plus amples informations. En effet, il est intéressant de comprendre cette notion technique utilisée dans les entraînements des sports d’endurance. Nous allons donc définir la VMA puis nous donnerons les manières de la mesurer et de s’en servir.

 

La VMA

VMA signifie Vitesse Maximale Aérobie. Pour comprendre ce concept, il faut se mettre en situation d’exercice physique.

Quand vous courez, nagez ou roulez à vélo, l’oxygène que vous respirez sert à faire de l’énergie.

Si vous augmentez la vitesse de déplacement, vous consommerez davantage d’oxygène, mais cette augmentation n’est pas infinie. En effet, les poumons, le cœur et la capacité de transporter de l’oxygène dans le sang ont des limites.

Il existe donc une vitesse maximale pour laquelle vous consommerez un maximum d’oxygène.

Cette vitesse, c’est la VMA, aérobie signifiant qu’il a consommation d’oxygène, et le volume est appelé VO2 max pour Volume d’oxygène (O2) maximum.

Ainsi, l’espèce humaine est capable de se déplacer pendant 4 à 8 minutes à cette vitesse.

Comment mesurer la VMA ?

Pour déterminer cette vitesse, différents tests ont été mis au point. Tous ces tests sont adaptables aux différents sports d’endurance (course à pied, natation, cyclisme, …). Nous ne traiterons que le cas de la course à pied.

Léger-boucher

Le plus connu est le test Léger-Boucher parfois appelé « test des bips » ou « test des plots » car le but est de se situer à hauteur d’un plot quand un signal sonore retenti.

Ainsi, le coureur commence par courir à faible vitesse (8 km/h). Est placé sur la piste des plots tous les 20 ou 50 mètres. En même temps que l’individu court, une bande son fait retentir des signaux sonores brefs à intervalles de temps déterminés.

Plus le test avance dans le temps et plus l’intervalle de temps diminue, jusqu’au moment où le coureur n’arrive plus à atteindre le plot suivant.

Chaque passage à un plot représente un palier qui représente une vitesse. En effet, la vitesse est le rapport de la distance sur la durée nécessaire à parcourir cette distance. La distance étant celle entre les plots et la durée étant déterminée par la bande son : on a la VMA.

Léger

Le deuxième test le plus connu fonctionne selon le même principe avec des plots et des bips mais au lieu de courir de manière continue autour d’une piste, le coureur fait des allers-retours sur une distance de 20 m.

Ce test est surtout utilisé pour tester des sportifs qui pratiquent des sports à fortes variations de direction (football, tennis, badminton, par exemple).

Demi-Cooper

Une autre manière de définir la VMA est tout simplement, après un échauffement, de courir le plus vite possible pendant 6 minutes et de mesurer la distance totale atteinte.

En effet, on sait qu’un individu doit être capable de maintenir sa VMA au cours de cette durée.

A quoi sert la VMA ?

La VMA est un point de repère pour l’entraînement. Elle permet de définir des pourcentages pour pouvoir s’entraîner ou peut aussi servir de test pour quantifier les progrès d’un entraînement en endurance.

Ces fractions de VMA déterminent des allures auxquelles il faut s’entrainer pour améliorer son endurance.

 

Voici un tableau repère :

% de VMA

Allure

50

Footing lent

70

Footing moyen

80

Footing rapide

90 à 100

Entraînement de la puissance aérobie

+100

Sprint

Qu’est-ce que la VMA ?
Commenter cet article

David 07/05/2017 16:58

Bonjour et merci pour ces explications .
Personnellement ne n'ai pas couru depuis près de 4 ans , je fais du vélo de temps à autre , environ 30 à 70 Km mais de façon très irrégulière . J'ai essayer de reprendre le running mais tout se que j'ai c'est des énorme pointes de coté .
J'avoue ne pas avoir d'activités physique dans mes journées , je n'en suis pas obèse pour autant , je fais 68Kg pour 1m 75 mais j'ai ne retrouve plus ma capacité sportive d’autrefois .
Pensez-vous que c’est qu’une question de remise à niveau et que je peux grâce à l’entraînement retrouver mon état physique sportif ou que le soucis c’est que le fait de ne plus faire que du vélo a fait que mon corps me freine lorsque je cours ? J’ai 20 ans pour info .

Pratique sportive 13/05/2017 20:55

Bonjour,
Tout d'abord, le corps s'adapte au type d'effort. Même s'il existe des transferts entre les disciplines, plus on s'entraine dans un sport, plus on progresse dans ce sport.
Ensuite, c'est aussi une question de régularité. Pour progresser, il faut s'entrainer au moins 3 fois par semaine et toutes les semaines, sinon, c'est de l'entretien simplement.
Pour finir, les muscles sollicitaient ne sont pas les mêmes. Lorsque vous faites du vélo, vous êtes assis donc les muscles posturaux du dos, par exemple, sont peu sollicités, contrairement à la course à pied. Du coup, quand vous courez, cela vous parait plus difficile.